Le slackline : funambulisme de l’extrême

Le Slackline : funambulisme de l’extrême
Le slackline ou slack  est une discipline sportive inventée à Yosemite en Californie au début des années 1980. Il a une ressemblance avec le funambulisme seulement le slackline utilise une sangle élastique en polyester et l’accessoire genre balancier est absent.

Le matériel nécessaire pour la pratique du slackline

Le nom slackline du sport vient de la sangle appelée slackline qu’il utilise. La sangle est tendue entre deux ancrages et se mettent en place à l’aide d’un système de tension.

la-sangle-du-slackline.jpg
La matière élastique avec laquelle la sangle a été fabriquée et le dynamisme qu’elle présente offre aux slackers les possibilités de progresser en équilibre ainsi que de réaliser d’innombrables figures en utilisant le rebond tout comme un trampoline long et étroit. En principe, la largeur de la skackline varie entre 2.5 à 5 centimètres. Le slacker a le choix de s’y exercer pieds nus ou chaussé de chaussures plates.

Techniques de base pour rester sur la sangle

Avant de commencer, faites de l’échauffement pendant quelques minutes. Ensuite choisissez la slackline plus bas, par exemple celle à environ 30 à 50 cm du sol  ou au dessous de votre taille. Posez un pied sur la sangle, mettez la plupart de votre poids sur cette jambe et les 30% de votre poids sur la jambe qui est sur le terrain. Respirez profondément, essayez de vous détendre et regardez vers le haut, puis montez sur la ligne. Essayez de refaire cet exercice plusieurs fois et vous trouverez que très vite vous pourrez le réaliser avec aisance. Faites l’expérience avec l’autre jambe après.

debout-sur-la-slackline.jpg
Maintenant essayez de rester au même endroit sur la ligne pour trouver l’équilibre. Ensuite essayez  de vous maintenir en une seule jambe pendant quelques secondes, en même temps l’autre jambe vous permet de trouver l’équilibre. Faites la même chose avec l’autre jambe. Une fois vous êtes en équilibre, commencez à marcher à petits pas et tout doucement. Lorsque vous êtes capables de faires quelques pas d’une façon régulière, essayez de déplacer votre corps, pliez un peu les genoux faites comme si vous allez sauter, essayez maintenant d’avoir la sensation de flotter ou de voler.  Le but est  que  vous arrivez à vous déplacer comme un félin c’est-à-dire détendu et gracieux. N’oubliez pas de respirer profondément.

Author: Nicolas Vasseur

Share This Post On